Formation Comment devenir vendeur automobile

  • by

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Exerçant le plus souvent pour le compte d’un concessionnaire, le vendeur automobile conseille les acheteurs potentiels sur les équipements et les options des différents modèles de véhicules neufs ou d’occasion. Il doit savoir cerner les attentes du futur acquéreur, en respectant le budget que celui-ci s’est fixé.

C’est un métier idéal pour les passionnés d’automobile dotés d’une fibre commerciale. Quelles sont les missions phares de la profession ? Qu’attend un recruteur d’un candidat postulant à une offre d’emploi de vendeur automobile ? Et surtout, quelle(s) formation(s) suivre pour devenir vendeur automobile ? On répond à toutes ces questions.

Les missions du vendeur automobile

Le vendeur automobile (ou commercial automobile) vend des véhicules de différentes marques ou d’une seule et même marque de voiture au sein d’une concession ou succursale. Il accueille et conseille la clientèle sur le modèle de voiture correspondant le plus à leurs besoins en tenant compte du budget qu’ils ne souhaitent pas dépasser. Il peut proposer aux clients de monter dans le véhicule, de tester les commandes et même de le conduire pour qu’ils puissent s’en faire une idée plus précise afin d’éviter les mauvaises surprises.

Une fois le client convaincu par un modèle, le vendeur automobile peut aiguiller le client sur les possibilités de financement, ainsi que sur les conditions de reprise de son ancienne voiture s’il souhaite s’en défaire, après quoi il pourra rédiger le contrat de vente. Il peut également proposer au client toute une gamme de produits et de services annexes.

S’il vend des voitures d’occasion, il doit pouvoir en estimer la valeur lors de leur achat et veiller à bien négocier les prix auprès des fournisseurs. La profession de vendeur automobile comprend également une partie administrative liée aux activités de commercialisation. Concernant le salaire, la rémunération peut être attractive avec une part susceptible de varier selon le chiffre d’affaires et les objectifs de vente réalisés.

Les compétences à développer pour devenir vendeur automobile

Un excellent relationnel est évidemment préférable pour être un commercial persuasif. Le conseil et la négociation font partie intégrante du métier, il faut savoir s’adapter à chaque client et pouvoir rebondir rapidement dans le cas où le véhicule proposé ne l’intéresse pas. Il faut également avoir de solides connaissances techniques en matière d’automobile, et assurer une veille permanente des innovations du secteur. Il serait compliqué de se montrer convaincant auprès de la clientèle sans connaître sur le bout des doigts les véhicules proposés. Un certain dynamisme, un caractère avenant et une excellente présentation sont des atouts à ne pas négliger pour quiconque souhaite devenir vendeur automobile. Enfin, des connaissances en gestion administrative et en comptabilité ne seront pas de trop pour s’épanouir pleinement dans ce métier de contact.

> Trouvez une formation de vendeur automobile

Les formations conseillées pour devenir vendeur automobile

Plusieurs diplômes vous permettront de devenir vendeur automobile. Il est souhaitable d’atteindre au moins le niveau bac+2 pour pouvoir postuler à une offre de vendeur ou commercial automobile. En effet, c’est généralement le niveau demandé par la plupart des employeurs même s’il existe des exceptions. Après la classe de 3e, il peut être pertinent de commencer à acquérir des compétences en vente en rejoignant un bac pro Métiers du commerce et de la vente. Une fois ce diplôme (ou tout autre bac généraliste) validé, vous pourrez poursuivre vos études en visant un diplôme à dimension commerciale.

Les diplômes de niveau bac+2 à privilégier pour devenir vendeur automobile :

  • BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client)
  • BTS MCO (Management Commercial Opérationnel)
  • BTS Technico-Commercial
  • avec la possibilité de poursuivre par une licence pro commerce/vente.

Enfin, des organismes de formation pourront vous préparer au métier de vendeur ou conseiller commercial via des cursus plus courts que les voies classiques. Cela peut être une option intéressante, notamment pour les personnes en reconversion professionnelle ou les plus pressés qui souhaiteraient s’insérer rapidement dans la vie active. Il est bien sûr conseillé de se renseigner auprès de chaque centre de formation pour prendre connaissance du contenu pédagogique et des prérequis pour pouvoir y entrer. Quelle que soit la formation choisie, n’hésitez pas à réaliser des stages ou une année en alternance afin de vous former directement sur le terrain au contact de professionnels.

Formation subventionnée