Formation Comment devenir éducateur de jeunes enfants

  • by

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Environnement de travail de l’EJE

Les lieux de travail sont nombreux et un éducateur de jeunes enfants peut aussi bien exercer dans une crèche, une pouponnière, une halte garderie, un relais d’assistantes maternelles, un hôpital, une ludothèque, un centre de loisirs, une structure pour enfants en situation de handicap, dans un foyer de l’enfance ou encore au sein d’une PMI (Protection Maternelle et Infantile).

Les qualités requises pour devenir éducateur de jeunes enfants

L’EJE doit bien sûr aimer les enfants et faire preuve de toutes les qualités humaines requises lorsque l’on travaille avec ce type de public : patience, sens de l’écoute, disponibilité et autonomie. Avoir le sens des responsabilités est également une condition sine qua none pour devenir éducateur de jeunes enfants. L’EJE doit avoir de solides compétences relationnelles aussi bien avec les enfants qu’avec leurs parents : empathie, bienveillance et positivité sont autant de qualités humaines attendues d’un éducateur de jeunes enfants en devenir. L’éducateur ou l’éducatrice de jeunes enfants doit également avoir de la créativité et une bonne dose d’imagination pour toujours trouver des activités ludiques, créatives et récréatives qui sauront attirer l’attention. Dans le cas où la magie n’opère pas, il devra alors s’adapter en étant force de proposition pour dénicher une autre activité susceptible de plaire au jeune public. Pour devenir éducateur de jeunes enfants, il est important d’avoir une bonne condition physique et d’être suffisamment réactif et dynamique pour suivre le rythme parfois effréné des enfants. Enfin, l’éducateur de jeunes enfants aura bien évidemment de solides connaissances théoriques concernant le développement global de l’enfant.

Etudes et formation

Le CAP AEPE (Accompagnant éducateur Petite Enfance) reste toujours une formation pertinente pour pouvoir s’insérer dans le secteur de la petite enfance tant elle fait monter en compétences les élèves dans ce domaine. Cependant, elle reste dispensable et seule l’obtention du DEEJE (Diplôme d’Etat d’éducateur de Jeunes Enfants) est obligatoire pour devenir éducateur de jeunes enfants. L’admission se fait aujourd’hui sur dossier et entretien via la plateforme Parcoursup (le concours d’éducateur de jeunes a été supprimé à la rentrée 2020). Accessible après le bac ou un diplôme équivalent, la formation d’éducateur de jeunes enfants se déroule dans un organisme de formation ou une école dédiée aux métiers socio-éducatifs. La formation EJE dure trois ans (niveau licence) et est ponctuée de stages qui permettront aux élèves de profiter d’une véritable immersion professionnelle tout au long du cursus. L’apprentissage du métier se fait donc en partie à travers des cours théoriques déclinés en domaines de compétences et des périodes sur le terrain au contact de professionnels du secteur de la petite enfance. La formation théorique comprend un volume de 1500 heures, elle est enrichie d’une formation pratique de 2100 heures prenant la forme de quatre stages minimum. La répartition des périodes de stage est laissé au libre choix des centres de formation.

Les domaines de compétences de la formation éducateur de jeunes enfants :

  1. Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille (400 heures)
  2. Action éducative en direction du jeune enfant (600 heures)
  3. Travail en équipe pluridisciplinaire et communication professionnelle (250 heures)
  4. Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux (250 heures)

A noter que la formation d’éducateur de jeunes enfants peut se réaliser également par la validation des acquis de l’expérience mais aussi par la voie de l’apprentissage. Le futur alternant devra alors trouver un maître d’apprentissage de façon à débuter sa formation tout en étant financé par son employeur.

Une fois le DEEJE décroché, vous pourrez devenir éducateur de jeunes enfants dans l’une des nombreuses structures dédiées à la petite enfance. Après plusieurs années d’expérience, un EJE peut évoluer s’il le souhaite vers des fonctions d’encadrement en devenant par exemple directeur de crèche ou responsable d’une autre structure d’accueil de jeunes enfants. Certains font le choix de devenir formateur afin d’apprendre le métier d’éducateur de jeunes enfants aux élèves d’une école ou d’un centre de formation. Enfin, un EJE peut se former à tout moment de sa carrière ou passer un concours de la fonction publique pour exercer l’un des métiers phares de la petite enfance.

Augmentez vos compétences