Formation Comment devenir directeur général

  • by

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Les compétences requises pour devenir directeur général

Le savoir-être du directeur général est primordial. Ce poste requiert un  leadership afin de savoir superviser et motiver sur le long terme les différents acteurs d’une organisation. Le directeur général est doté d’une certaine aisance relationnelle et d’une grande capacité d’écoute. Bon communicant, ses qualités d’orateur et ses compétences commerciales lui permettront de se montrer persuasif et convaincant auprès de ses clients ou potentiels investisseurs. Un directeur général sera souvent amené à prendre des décisions difficiles, il est donc important d’avoir un mental solide et d’être capable de gérer le stress si l’on souhaite devenir DG. La maîtrise de l’anglais ou d’une autre langue étrangère pourra être un plus ou une compétence indispensable surtout si l’entreprise en question évolue dans un contexte international. C’est également un métier qui nécessite un très grand sens de l’organisation, une bonne capacité d’adaptation et beaucoup de disponibilité. Comme si cela ne suffisait pas, le poste de directeur général implique d’avoir des connaissances théoriques et pratiques dans des domaines aussi divers que la finance, le marketing, la comptabilité ou les ressources humaines. C’est bien souvent une solide formation doublée d’une expérience du terrain qui permettra à un cadre d’acquérir les compétences clés indispensables au métier de directeur général.

Etudes et formation

Le bac+5 est le niveau d’études conseillé pour une personne qui souhaiterait devenir directeur général. Parmi les formations possibles : écoles de commerce, MBA, écoles d’ingénieur et un certain nombre de Master 2 comme le Master Management et Administration des Entreprises. Quelle que soit la formation choisie, il faudra privilégier autant que possible des cursus faisant la part belle au commerce, au marketing mais aussi à la gestion des organisations.

A partir du bac+2 il est ainsi possible de choisir entre :

  • le BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client),
  • le BTS Gestion de la PME
  • le BTS MCO (Management Commercial Opérationnel)
  • le DUT Technique de commercialisation
  • le BTS Technico-commercial
  • le BTS Commerce International

Vous avez également la possibilité d’intégrer une licence à l’université dans une filière en lien direct avec le monde du management. Dans tous les cas, vous aurez tout intérêt à multiplier les expériences via des périodes d’immersion professionnelle (stages, alternance) afin de monter en compétences dans le(s) domaines qui vous intéresse(nt). N’hésitez pas à faire vos premières armes au sein d’une petite entreprise : intégrer ce type de structure est souvent très formateur tant la polyvalence des missions est importante. De plus, la taille réduite des effectifs vous permettra d’avoir une vision d’ensemble de l’organisation de l’entreprise. Comme tout poste à responsabilité, vous devrez d’abord faire vos preuves en exerçant un métier comprenant des fonctions managériales. Au fil de l’expérience, vous pourrez vous retrouver à la tête d’un service (ex : directeur financier) et compter sur une évolution interne pour pouvoir éventuellement devenir directeur général.

Formation professionnelle